Auto-hébergement : composants pour une nobox libre et acentrée

Une nobox « de luxe » coûte 240 € et consomme 3,5€ d’électricité par mois

Il semblerait que le chat n'ait pas aimé le flash...

Objection 1 : c’est trop cher

Dites, votre PC dernier cri, vous l’avez payé combien ?

Objection 2 : ça consomme trop

Heu… Il vous coûte combien votre forfait mobile avec accès Internet (de merde) bridé et filtré ?

Objection 3 : ça rejette trop de CO2

Comparez avec votre voiture, là vous allez avoir peur…

Oui mais non : c’est pas une nobox ton truc, c’est un mini-serveur

Exact.

Pour des raisons de confort/souplesse/flexibilité, je voulais un « vrai » serveur tournant sous Linux.

Une « box » que je puisse configurer librement sans me soucier des limitations de mémoire ou d’espace disque. Par contre, basse consommation oblige, je me suis tout de même tourné vers un CPU à base de refroidissement passif.

A titre indicatif, ce mini-serveur est légèrement plus puissant qu’un Digi Small loué 29 € / mois (configuration à peu près identique si on rajoute des options plus 60 € de frais d’install) et encore plus véloce qu’un Kimsufi 2G à 18 €/mois.

Faites vos calculs…

Lire la suite…